Olivier bay

diffuseur de joie & de mieux-être

Je vous souhaite la bienvenue sur mon site personnel !

Le multi casquettes que je suis vous présente…

UN PARCOURS SCÉNIQUE À PART ET ATYPIQUE*

Avec une envie constante : diffuser de la joie et du mieux-être !

* interview consultable en cliquant ici…

Je ne sais pas comment vous êtes arrivé jusqu’ici mais laissez-moi vous raconter « brièvement » comment moi je suis arrivé jusque-là…

Pour celles et ceux qui n’ont pas le temps de lire, vous trouverez juste ci-dessous l’accès à mon site Professionnel « La vie c’est un Portant ! » où je propose de vous mener « OB1Être »

Votre recherche est peut-être spécifique, multiple ou simplement portée par le hasard…

Une notion du hasard loin d’être anodine chez moi tant je pense qu’il n’existe pas ou plutôt qu’il existe totalement (selon votre façon de vous positionner face à cette thématique…). Je dirai même que le hasard c’est le destin, notre histoire, notre chemin et que c’est « un portant »…
Mais je reviendrai plus tard sur cette dernière appellation… 😉

Quoi qu’il en soit, hasard ou pas, opportunité, possibilité, rendez-vous ou rencontre sont autant de moments à créer, à trouver et à provoquer… pour les faire exister… et ainsi faire évoluer le parcours de notre vie…

Très jeune, à l’âge de 14 ans, j’avais écrit cette phrase :

« La vie est une succession de moments attendus, sachons les vivre quand on y est pour s’en rappeler quand on n’y est plus… »

Des moments, j’en ai vécu…

J’en attends d’autres…

Et dans cette attente, je vis, aussi pleinement que possible, chacun des instants qui m’est offert…

Mon parcours est souvent qualifié d’atypique dans le regard des autres alors que personnellement je le considère davantage comme logique ou plutôt cohérent quand je me retourne sur le dit chemin parcouru…

Disons que j’y vois une trame, un fil rouge et des dénominateurs communs…

Avant de vous les conter, disons qu’ils sont souvent de proches synonymes de la transmission, de l’accompagnement, de la mise en forme (même si j’aime aussi le fond…), de l’humain, des rencontres, du partage, de l’épanouissement, de l’évolution, du mieux-être voire même parfois du bien-être… mais toujours baignés de positif et de bonne humeur…

En 2015, elLeS étaient 21 !

Ce chiffre correspondant plus précisément au nombre de casquettes portées en 20 ans… (non pas « plus d’une par an »… mais bel et bien « plusieurs simultanément »…).

Additionnées, elles constituent un TOUT et qui je suis…

Dans une société qui aime mettre des étiquettes, ranger dans des cases et trouver autant que possible une certaine normalité, je comprends que mon profil puisse interpeller…

Néanmoins, je suis ainsi et je continue d’avancer et d’explorer la vie avec la même authentique curiosité…

1995 – 2015 : une double décennie
aussi empirique qu’exploratoire…

« Un portant » que j’ai décidé un jour d’utiliser comme symbole du chemin parcouru…
avant qu’il ne devienne aussi celui du chemin à parcourir…

Dans un choix comme dans l’autre, « La Vie c’est un Portant ! »…

Ainsi naissait en 2017, mon spectacle autobiographique du même nom. Un spectacle inspiré de mes expériences, de mes rencontres et d’histoires vécues…

Ce portant devenait le support et l’expression de qui je suis. Il était aussi le moyen de réunir mes nombreux vêtements lors d’une grande occasion… 

Le jour des 15 ans de mon fils, je donnais naissance au spectacle « La Vie c’est un Portant ! »

A la fois « cadeau » pour lui (il était également sur scène) et « nouvelle naissance » ou « re-naissance », voire « co-naissance » pour moi, ce spectacle s’est voulu aussi atypique que le parcours qui l’avait inspiré…

Partant du postulat que l’habit fait le moine, chacun des personnages interprétés (fortement inspirés d’un moment de vie vécu…) constitue une porte d’entrée pour accéder à une méthode et/ou astuce simplifiée de travail sur soi.

Dit autrement, ce spectacle à messages revendique soigner et faire du bien et, à l’image de son sous-titre, il permet :

« Un voyage
à la rencontre de soi-même »…

Depuis, ce format mi-spectacle, mi-coaching s’est naturellement traduit en conférences pour répondre aux demandes d’interventions en entreprises, en écoles ou lors d’événements désireux de faire passer des messages de mieux-être.

A présent, vous en savez un peu plus sur mon pédigrée atypique, que certains qualifieront de « slasheur »…

Mais après tout, je veux bien être celui qu’ils veulent car cela m’importe peu tant que cela ne m’empêche pas d’être moi-même…

« Être soi-même, c’est risquer d’être exclu par certaines personnes.
Être comme les autres, c’est s’exclure soi-même. »
Jean Céré

Être moi-même, c’est aussi incarner et véhiculer autant que possible mes 3 valeurs principales :

J’aime rire et voyager autant que vagabonder.

J’aime aller vers de nouveaux horizons grâce à mes divers métiers, pour toujours plus de découvertes humaines tout en privilégiant la confiance, la transparence, l’honnêteté et la convivialité comme compagnons de « voyage »…

Toutes ces valeurs je fais en sorte de les diffuser et de les offrir lors d’une animation, d’une conférence, d’un coaching, d’un spectacle, d’un podcast…

A ce jour, j’aime être tout ce « portant » à la fois et l’amoureux des voyages que je suis aime l’idée de vous mener « OB1Être » quel que soit le véhicule utilisé…

O — comme Olivier
B — comme Bay
1 — comme lié, tout et unique
Être — comme le plus « un portant » avant de Faire (des actions…) et d’Avoir (des résultats…)

Si vous m’avez lu jusqu’ici, aller « OB1Être » est une décision qui vous appartient…

Pour le mode de transport, vous aurez compris qu’ils sont multiples,
quant à la distance qui nous sépare, elle est infime…

Juste à un clic…

Il était une fois…
en 1995

Il s’est passé quelque chose de peu commun cette année-là, lors d’un défilé du Comité Miss France…

Un jeune homme, qui se mariait environ 30 fois par jour (chiffre obtenu en cumulant le nombre de passages et de défilés dans une même journée au bras d’une Reine de beauté nationale ou de l’unes de ses dauphines…), est passé subitement du statut de « pseudo-mannequin » à celui de « presque animateur » !

En effet, l’animateur récurent et attitré de « GDF » (Geneviève de Fontenay) avait repéré ce « faux marié » générateur d’énergie et d’ambiance côté coulisses…

Confronté à un contretemps de dernière minute, il n’en fallait pas plus pour qu’il lui demande de le remplacer au micro et « au pied levé » (expression n’ayant aucun lien avec le micro ni avec une quelconque figure gymnique !).

C’est de cette façon et en complète improvisation (il suffisait « juste » de lire les fiches…) qu’un présentateur est né !

Dès son retour, l’animateur habituel, monsieur B (1ère lettre de son prénom), s’empressait de rejoindre Madame de Fontenay.

Cette dernière fit les éloges du jeune orateur sans se douter qu’elle lui ouvrait les portes d’une vocation encore inconsciente, à l’époque…

Dès la semaine suivante, ce n’était pas un mais deux défilés et/ou galas qu’il fallait présenter !

Un pour monsieur « B » et l’autre pour celui qui allait devenir Olivier… BAY !

Quelle histoire !!

Cette même année, il obtenait son CAPEPS et devenait professeur d’EPS…

Mon leitmotiv réside dans l’humain, les rencontres, le relationnel. C’est même ce qui constitue la constance de mon parcours et son fil rouge.

J’aime présenter la casquette "animateur" avec l’intitulé de « Metteur en joie » car « Animer » vient de la racine « Anima » qui veut dire « mettre en lumière et donner Vie », ce que je traduis dans mon approche holistique par la « mise en joie » …

J’ai donc un réel plaisir à mettre en lumière et en joie les événements, les séminaires, les spectacles pour y donner rythme, constance, cohérence, légèreté et énergie.

J’ai ce même plaisir et cette même intention lors de mes conférences où j’ai la volonté d’offrir des messages « éclairants ».

Quant à mes coachings, je fais en sorte de permettre à ceux que j’accompagne d’exprimer leur propre lumière…

© 2020 olivierbay.com
Tous droits réservés

Site réalisé avec 🧡 par StratosWeb